Association romande des métiers du patrimoine bâti

PROCÈS VERBAUX ASSEMBLÉES

ARoMPB. Assemblée constitutive du 27 juin 2014

Présent(e)s: Mme Christiane Betschen, MM. Benno Furrer, Daniel Glauser, Olivier Rapin, Henri de Seidlitz et Denis de Techtermann.

Excusées: Mmes Marianne Fornet et Christine Leu.

M. Olivier Rapin, président, ouvre la séance à 17h40 dans les locaux de l'Association pour le développement du Nord vaudois (ADNV) à Yverdon. Il salue les membres présents et tient préalablement à remercier vivement l'ADNV et Mme Leu pour la mise à disposition du local de réunion. Il tient également à remercier chaleureusement M. Benno Furrer pour la tenue des comptes et M. Daniel Glauser pour le travail de mise en œuvre du projet.

Les membres ont reçu par internet le PV de l'assemblée constitutive ainsi que le rapport intermédiaire de travail qui répond aux exigences d'Interreg. Ces deux documents sont adoptés à l'unanimité.

Comptes

M. Benno Furrer, caissier, présente les comptes de l'Association.

Les dépenses présentent un total de Fr. 81'780.52 pour un total des entrées de Fr. 233'013.35.

Sur ce total, Fr. 49'900.- ont été changés en euros, (soit 40'225.72 euros), de manière à profiter d'un taux de change favorable et afin de couvrir une partie des prestations communes avec celles de nos partenaires français.

M. Henri de Seidlitz demande si la votation fédérale du 9 février dernier (limitation de l'immigration de masse) a des répercussions sur notre projet Interreg. Daniel Glauser lui indique que ce n'est pas le cas, étant donné que les fonds investis dans la partie suisse proviennent de la Confédération, de cantons et de Fondations romands, comme la Loro ou la Fondation Sandoz.

M. Henri de Seidlitz demande si le financement de l'ouvrage sur les anciens métiers est assuré. M. Glauser lui répond que c'est le cas.

Mme Christiane Betschen a fonctionné comme vérificatrice des comptes. Elle les a contrôlés et trouvés parfaitement tenus. Elle recommande à l'assemblée de les approuver, ce qui est entériné.

Le budget 2014 – 2015 correspond aux engagements du projet Interreg.

Comité

La composition du comité est reconduite pour l'exercice 2014-2015 avec pour président Olivier Rapin, pour caissier Benno Furrer et pour secrétaire Daniel Glauser.

Le Président relève que les comptes Interreg devront être approuvés à la fin du projet par un bureau fiduciaire. La vérification des comptes pour l'exercice 2015 pourrait être confiée au même bureau chargé d'examiner le projet. Daniel Glauser est chargé de contacter Interreg à ce propos.1

Christiane Betschen signale à toutes fins utiles qu'une fiduciaire s'occupe de la vérification des comptes de La Coudre et suggère, si cela est possible, d'utiliser le même mandataire.2

1 - Selon un entretien téléphonique le 14 juillet 2014 avec M. Alekisc d'Interreg à La Chaux-de-Fonds, le bureau fiduciaire doit être agréé, c'est-à-dire reconnu officiellement par l'Etat.

2 - Il s'agit de la fiduciaire FIDURBA à 1350 Orbe qui m'a confirmé par téléphone qu'elle remplit les exigences requises et peut se charger de ce contrôle pour un montant estimé à environ Fr. 2'500.-

Futur de l'Association

Les membres présents estiment que l'ARoMPB doit continuer son existence après l'échéance du projet Interreg. Notre association répond à un besoin et d'autres métiers pourraient être pris en compte comme les charpentiers, les serruriers, les tailleurs de pierre, les fumistes, etc… Il serait donc judicieux de nous développer en trouvant de nouveaux membres. Plusieurs suggestions sont émises en sollicitant:

Daniel Glauser se chargera des démarches.

Le montant des cotisations est fixé comme suit:
- Fr. 100.- pour les associations, fondations et services officiels;
- Fr. 30.- pour les membres individuels.

Communication

M. Denis de Techtermann, président de la Section vaudoise de Patrimoine suisse, rappelle sa proposition de faire paraître une information sur l'ARoMPB et le projet Interreg dans le bulletin de Patrimoine suisse, section vaudoise. La parution du prochain numéro aura lieu en septembre et le délai de remise des documents est fixé au 15 août. L'Assemblée réagit favorablement à cette proposition; Daniel Glauser est chargé de rédiger un article de présentation accompagné de photos. Il faut compter sur trois pages au maximum, la moitié en texte et l'autre en images.

Propositions individuelles

M. Henri de Seidlitz demande à ce que les sigles utilisés dans les rapports soient détaillés en fin de rapport. Proposition adoptée.

Réaliser une liste des adresses des membres. Benno Furrer s'en charge; le document sera remis avec l'envoi du PV de l'AG 2014.

L'Assemblée générale approuve une proposition de dépense de Fr. 23'000.- pour confier à l'IFFP un mandat d'étude de faisabilité pour l'établissement d'un brevet fédéral concernant les maçons de pierre sèches.

Christiane Betschen rappelle de penser autant que possible au site de La Coudre pour des activités qui pourraient s'y tenir.

Olivier Rapin relève qu'il ne faut pas oublier de remercier nos divers financeurs. Daniel Glauser indique que cela a été fait systématiquement.

Christiane Betschen indique que la Fondation Actions en Faveur de l'Environnement (FAFE), en allemand Stiftung Umwelt-Einsatz Schweiz se préoccupe de murs de pierres sèches. Daniel Glauser indique que des contacts sont noués avec cette fondation, en particulier M. Mathias Steiger, chef de section "Murs de pierres sèches" et qu'elle participe aux démarches entreprises avec l'IFFP devant aboutir à l'établissement d'un brevet fédéral.

Des contacts exploratoires devraient être établis avec le Musée du Ballenberg qui organise également des cours de sensibilisation sur les métiers du patrimoine.

La séance est levée vers 18h30

Daniel Glauser, secrétaire

Annexe: liste des membres

Sigles cités:

Télécharger le pv